Passerelle vers les écoles d’ingénieurs pour les BTS et DUT

Ouest france du 18 octobre 2003

Depuis l’an dernier, le lycée technique Livet a ouvert une classe préparatoire ATS destinée aux BTS et DUT pour préparer l’entrée dans les grandes écoles d’ingénieurs. Une réussite pour celle-ci puisque vingt étudiants dans cette classe l’an dernier ont intégré différentes grandes écoles d’ingénieurs.

Cette année, ils sont quinze, dont une jeune fille. Nous sommes dans la classe préparatoire aux grandes écoles d’ingénieurs ATS qui a été ouverte l’an dernier au Lycée Livet. Cette classe préparatoire publique, originale dans le Grand Ouest, prépare les étudiants titulaires d’un BTS ou d’un DUT aux concours des grandes écoles. Sérieux et motivés, 20 étudiants ont ainsi intégré cette année l’ENSAM, les Mines de Nantes, l’ESGT, l’INSA, l’ENSAIS, Polytech’Nantes ou encore l’ENSAIS. « Ces bons résultats sont obtenus grâce à un enseignement renforcé en mathématiques, physique, sciences industrielles et à un encadrement attentif de l’équipe pédagogique » commente Claudine Molinaro, proviseur adjoint du lycée. Sophie Dominguez, professeur de mathématiques et Annie Leuridan, professeur de physique, ont ainsi reçu un courrier électronique d’un étudiant ATS de la promotion 2002-2003, actuellement à I’ENSAM d’Angers et qui leur a confié : « La rentrée s’est passée en douceur pour nous à Angers… Par contre, les BTS et les DUT ont pas mal souffert », précisait l’étudiant ravi d’avoir pu bénéficier de cette formation préparatoire.

Venus d’assez loin pour certains, et surtout de BTS pour la plupart, les étudiants de la classe préparatoire ATS de cette année disent apprécier cette passerelle entre la formation de technicien supérieur et l’école d’ingénieur. « Au moment de leur stage, certains se sont rendus compte qu’ils étaient capables d’aller plus loin dans leurs études et que c’était plus intéressant d’avoir un métier plus qualifié », explique ainsi Annie Leuridan. « Cette filière répondait en fait à un besoin des écoles d’ingénieurs », ajoute Sophie Dominguez, professeur principal de la classe. Et d’ajouter que le lycée va inviter les professeurs de BTS à venir voir la classe d’ATS en novembre, avant d’organiser une journée portes ouvertes plus tard dans l’année.

Cette opportunité donnée aux jeunes permet ainsi une revalorisation du bac STI (sciences et techniques de l’ingénieur).

Ouest france du 18 octobre 2003

Les commentaires sont fermés.